Bar loader
132
Soutiens
5 656 €
Sur 5 000 €
Terminée

Ce projet a été un succès le 13/11/2017. Fin du projet le : 15/11/2017.

Description

Ile de la Réunion. Autour d’eux, le monde est devenu fou : le consumérisme est roi, l’individualisme forcené, la domination de l’Homme sur la nature est la règle. Pourtant, certains ont choisi de résister à ce tourbillon insensé :

Ingrid, la jeune poétesse, Bernard, qui donne une seconde vie aux objets et aide ainsi les autres à se relever, Max, le paysan inspiré, Daniel et Annie-Claude, les éveilleurs de conscience et William, heureux tisaneur. Ils font appel à leur mémoire, au bon sens des anciens qui savaient vivre en autonomie : se nourrir, se soigner, recycler, vivre en communauté. Comment retrouver aujourd’hui ces connaissances traditionnelles pour aller dans la bonne direction? Celle d’un monde plus juste et plus humain.

«Ces Réunionnais qui réveillent une conscience écologiste créole écrasée par l'évolution rapide de leur société".

Je fais appel à votre aide pour pouvoir finir de boucler le financement de ce film documentaire, qui me tient à cœur et sur lequel de travaille depuis plus d’un an et demi.
Anaïs Charles-Dominique

Le film étant co-produit par l’Association pour la Promotion du Cinéma dans l'Océan Indien, les dons faits au projets sont déductibles fiscalement, à hauteur de 66% pour les particuliers, et 60% pour les entreprises. Exemple: pour un don de 100€, vous avez 66€ de réduction d'impôts. Votre don ne vous aura donc coûté que 34€ !

Nos personnages cultivent sans pesticides et sans eau et veulent guider le plus grand nombre de Réunionnais vers le bio.
Ils se réfèrent au mode de vie des anciens qui vivaient pour certains en autarcie grâce à leur potager et à leur parc volaille. L’autonomie alimentaire est-elle possible à l’échelle de l’île ? Oui, si l’on change de système agricole !
Nos personnages s’interrogent sur ce que l’on mange : d’où viennent les fruits et légumes de nos étals ? Sont-ils arrosés de pesticides ? Comment sont-ils produits ? L’élevage local est-il sain ?


Après les nombreux scandales liés aux médicaments, le succès des tisanes est grandissant. Comment revenir à une utilisation traditionnelle des plantes permettant de traiter les petits troubles du quotidien ? Il faut pour cela écouter les anciens qui ont encore les connaissances nécessaires pour utiliser les piedboi qui nous entourent…


Le recyclage et l’économie font partie de la culture créole. « Il y a une époque où il n’y avait pas de déchets à la Réunion », explique un de nos personnages « car tout était recyclé ». Comment prendre conscience aujourd’hui que le consumérisme nous consume, nous pousse à produire toujours plus et épuiser les ressources de la planète.


Notre monde moderne souffre de l’individualisme et de la compétition alors que l’on savait auparavant aider son voisin ou partager un repas. Désormais, des associations comme Emmaüs, incarne ces valeurs en plaçant la réinsertion par l’activité au cœur de sa mission. Nos personnages s’intéressent à l’importance du lien humain et de la relation à l’Autre plutôt qu’à la richesse matérielle.

INGRID VARON

Toute jeune poétesse, Ingrid Varon est habitée par les récits de la vie lontan: ce monde perdu, empreint de valeurs plus authentiques. La rencontre avec sa grand-mère, véritable zarboutan (pilier, en créole) lui donne des repères pour avancer dans la vie.

«LA LANGUE CRÉOLE EST RELIÉE À UN SAVOIR-FAIRE, UN SAVOIR-ÊTRE QUE LES ANCIENS ONT DÉVELOPPÉ ET QUE NOUS AVONS PERDU, AVEC TOUT CE QUI EST AUTOUR DE NOUS, LE VIRTUEL, LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION.»
Ingrid Varon

WILLIAM SILOTIA

Âgé d’une quarantaine d’années, William Silotia est tisaneur de métier et il habite à Saint-Denis. Il s’est formé en métropole en botanique pour revenir aux tisanes réunionnaises avec une connaissance scientifique des vertus des plantes. Avec ces savoirs ancestraux, il soigne les maladies modernes de ses congénères (diabète, cholestérol).

«TOUTES CES CONNAISSANCES SONT ANCESTRALES. LES TISANES, C’EST EN NOUS!»
William Silotia

DANIEL BÈGUE ET ANNIE-CLAUDE ABRISKA

Établis dans les hauts de Saint-Anne (Cambourg), Daniel et Annie-Claude pourraient vivre paisiblement, en cultivant leur potager. Ils ont pourtant décidé d’alerter leurs amis, leurs voisins et tous ceux qui le veulent sur les dangers de l’agriculture et de l’élevage intensif.

« SI ON VOULAIT CHANGER LE MODE D’AGRICULTURE, ON POURRAIT ATTEINDRE L’AUTO-SUFFISANCE ALIMENTAIRE À LA REUNION »
Daniel Bègue

MAX FONTAINE

Max Fontaine a connu l’agriculture conventionnelle, utilisant pesticides et engrais. Un cyclone violent lui a fait prendre conscience qu’il était sur la mauvaise voie. Quand il a fallu reconstruire tout ce qui avait été détruit, il a décidé de revenir aux savoirs anciens de ses parents et grands-parents. Elevé à la Plaine-des-Grègues, dans les hauts de Saint-Joseph, il a baigné dans cette « culture de l’autonomie » des gramouns. Les techniques agricoles durables basées sur la reconstitution de la biodiversité étaient déjà présentes, il y a quelques décennies.

« ON PARLE AUJOURD’HUI DE PERMACULTURE MAIS JE N’AI FAIT QUE REPRODUIRE LE SYSTÈME DES ANCIENS.»
Max Fontaine

BERNARD GRONDIN

A la tête de la Fondation Emmaüs Réunion, Bernard Grondin a érigé un modèle économique basé sur l’économie de la collecte et du recyclage. L’objectif principal de son activité est de tendre la main à des hommes et des femmes, malmenés par la vie et de les réintégrer dans la société grâce à leur activité. Il fait ainsi revivre des valeurs de la Réunion lontan: la solidarité, l’entraide et la vie en communauté. Les anciens avaient également le souci d’éviter le gaspillage, non pas par mode, mais par nécessité: ils recyclaient les objets avec beaucoup d’ingéniosité.

«L’ACHAT D’UN OBJET À EMMAÜS, C’EST LA CONSOLIDATION D’UN HOMME DEBOUT.»
Bernard Grondin

ANAÏS CHARLES DOMINIQUE

Je m’appelle Anaïs Charles-Dominique et je suis la réalisatrice du film. J’ai été journaliste pendant une dizaine d’années en Afrique du Sud et à La Réunion, avant de me consacrer pleinement au documentaire, depuis 2012.

J’ai réalisé plusieurs documentaires (Prisonnier d’un mythe, 2009 ; L’Horizon Cassé, 2012 et Maloya, j’écris ton nom, 2015) et une série documentaire (La vie devant soi, 2013) qui portent sur des thèmes différents mais sont tous reliés par un questionnement sur l’identité et la culture réunionnaise actuelle.

Avec Le Bon Sens des Hommes (et la folie du monde), je m’intéresse aux pratiques traditionnelles créoles oubliées et parfois même stigmatisées qui reviennent aujourd’hui à l’ordre du jour parce qu’elles incarnent tout simplement le « bon sens » des anciens. Un retour à la sagesse salvateur dans notre monde devenu fou…

Utilisation des fonds

Notre film est presque terminé, il nous reste néanmoins à financer les étapes suivantes:
- Mixage son (3200 euros)
- Etalonnage Image (1000 euros)
- Sous-titrage en français pour une diffusion en métropole (800 euros)

Ce qui fait un total de 5000 euros.

132
Soutiens
5 656 €
Sur 5 000 €
Terminée

Ce projet a été un succès le 13/11/2017. Fin du projet le : 15/11/2017.

Pour 5 € et plus

6 soutiens

Remerciements personnalisés de la part de toute l'équipe

Merci, merci, merci !!

Pour 15 € et plus

63 soutiens

Télécharger le film

Lorsque, grâce à vos soutiens, nous aurons achevé le film, vous aurez le loisir de le télécharger et de le regarder en famille ou entre amis.

Pour 30 € et plus

9 soutiens

Peekaboo

En plus du film à télécharger, nous tenons à vous remercier en vous offrant un bon de 5 euros pour vous régaler chez Peekaboo, un café poussette alternatif de Sainte-Clotilde à l'ambiance sympatique et aux mets délicieux !

Seulement 11 disponibles

Pour 40 € et plus

10 soutiens

Naturalia

En plus de notre film à télécharger, nous prenons soin de vous en vous offrant un panier de produits 100% bio tout droit venus de Naturalia, nouveau magasin bio à la Réunion.

Non disponible

Pour 60 € et plus

8 soutiens

Les tisanes de William

Nous vous offrons un sachet de 200 grammes de tisane dépurative fraichement préparée par notre tisaneur et personnage du film, William. De quoi repartir sur de bonnes bases après avoir visionné notre film, que nous vous offrons à télécharger.

Seulement 2 disponibles

Pour 80 € et plus

7 soutiens

Prenons l'air !

Quelle généreuse contribution ! En plus de notre film à télécharger, pour vous remercier, nous vous proposons de partir à l'aventure pour une promenade en forêt haute en couleur avec notre heureux tisaneur, William. Ce spécialiste des plantes vous fera bénéficier de son savoir et de sa bonne humeur débordante.

Seulement 33 disponibles

Pour 90 € et plus

0 soutien

Piknik partage

Merci pour cette contribution ! Pour vous remercier, nous vous offrons notre film à télécharger, et vous invitons à partager un pic-nique convivial avec l'équipe du film.

Seulement 15 disponibles

Pour 100 € et plus

12 soutiens

Avant-première

Merci beaucoup !! En plus du film à télécharger, nous souhaitons vous inviter personnellement, et une personne de votre choix, pour une future soirée de projection.

Seulement 8 disponibles

Pour 200 € et plus

6 soutiens

Votre nom au générique

C'est grâce à vous que notre film existe ! C'est pourquoi votre nom sera inscrit au générique du film que vous pourrez regarder, accompagné de la personne de votre choix, sur grand écran lors d'une future projection. Nous vous offrons aussi notre film à télécharger directement sur votre ordinnateur.

Seulement 14 disponibles

11 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

Merci aux Contributeurs


Description

Ile de la Réunion. Autour d’eux, le monde est devenu fou : le consumérisme est roi, l’individualisme forcené, la domination de l’Homme sur la nature est la règle. Pourtant, certains ont choisi de résister à ce tourbillon insensé :

Ingrid, la jeune poétesse, Bernard, qui donne une seconde vie aux objets et aide ainsi les autres à se relever, Max, le paysan inspiré, Daniel et Annie-Claude, les éveilleurs de conscience et William, heureux tisaneur. Ils font appel à leur mémoire, au bon sens des anciens qui savaient vivre en autonomie : se nourrir, se soigner, recycler, vivre en communauté. Comment retrouver aujourd’hui ces connaissances traditionnelles pour aller dans la bonne direction? Celle d’un monde plus juste et plus humain.

«Ces Réunionnais qui réveillent une conscience écologiste créole écrasée par l'évolution rapide de leur société".

Je fais appel à votre aide pour pouvoir finir de boucler le financement de ce film documentaire, qui me tient à cœur et sur lequel de travaille depuis plus d’un an et demi.
Anaïs Charles-Dominique

Le film étant co-produit par l’Association pour la Promotion du Cinéma dans l'Océan Indien, les dons faits au projets sont déductibles fiscalement, à hauteur de 66% pour les particuliers, et 60% pour les entreprises. Exemple: pour un don de 100€, vous avez 66€ de réduction d'impôts. Votre don ne vous aura donc coûté que 34€ !

Nos personnages cultivent sans pesticides et sans eau et veulent guider le plus grand nombre de Réunionnais vers le bio.
Ils se réfèrent au mode de vie des anciens qui vivaient pour certains en autarcie grâce à leur potager et à leur parc volaille. L’autonomie alimentaire est-elle possible à l’échelle de l’île ? Oui, si l’on change de système agricole !
Nos personnages s’interrogent sur ce que l’on mange : d’où viennent les fruits et légumes de nos étals ? Sont-ils arrosés de pesticides ? Comment sont-ils produits ? L’élevage local est-il sain ?


Après les nombreux scandales liés aux médicaments, le succès des tisanes est grandissant. Comment revenir à une utilisation traditionnelle des plantes permettant de traiter les petits troubles du quotidien ? Il faut pour cela écouter les anciens qui ont encore les connaissances nécessaires pour utiliser les piedboi qui nous entourent…


Le recyclage et l’économie font partie de la culture créole. « Il y a une époque où il n’y avait pas de déchets à la Réunion », explique un de nos personnages « car tout était recyclé ». Comment prendre conscience aujourd’hui que le consumérisme nous consume, nous pousse à produire toujours plus et épuiser les ressources de la planète.


Notre monde moderne souffre de l’individualisme et de la compétition alors que l’on savait auparavant aider son voisin ou partager un repas. Désormais, des associations comme Emmaüs, incarne ces valeurs en plaçant la réinsertion par l’activité au cœur de sa mission. Nos personnages s’intéressent à l’importance du lien humain et de la relation à l’Autre plutôt qu’à la richesse matérielle.

INGRID VARON

Toute jeune poétesse, Ingrid Varon est habitée par les récits de la vie lontan: ce monde perdu, empreint de valeurs plus authentiques. La rencontre avec sa grand-mère, véritable zarboutan (pilier, en créole) lui donne des repères pour avancer dans la vie.

«LA LANGUE CRÉOLE EST RELIÉE À UN SAVOIR-FAIRE, UN SAVOIR-ÊTRE QUE LES ANCIENS ONT DÉVELOPPÉ ET QUE NOUS AVONS PERDU, AVEC TOUT CE QUI EST AUTOUR DE NOUS, LE VIRTUEL, LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION.»
Ingrid Varon

WILLIAM SILOTIA

Âgé d’une quarantaine d’années, William Silotia est tisaneur de métier et il habite à Saint-Denis. Il s’est formé en métropole en botanique pour revenir aux tisanes réunionnaises avec une connaissance scientifique des vertus des plantes. Avec ces savoirs ancestraux, il soigne les maladies modernes de ses congénères (diabète, cholestérol).

«TOUTES CES CONNAISSANCES SONT ANCESTRALES. LES TISANES, C’EST EN NOUS!»
William Silotia

DANIEL BÈGUE ET ANNIE-CLAUDE ABRISKA

Établis dans les hauts de Saint-Anne (Cambourg), Daniel et Annie-Claude pourraient vivre paisiblement, en cultivant leur potager. Ils ont pourtant décidé d’alerter leurs amis, leurs voisins et tous ceux qui le veulent sur les dangers de l’agriculture et de l’élevage intensif.

« SI ON VOULAIT CHANGER LE MODE D’AGRICULTURE, ON POURRAIT ATTEINDRE L’AUTO-SUFFISANCE ALIMENTAIRE À LA REUNION »
Daniel Bègue

MAX FONTAINE

Max Fontaine a connu l’agriculture conventionnelle, utilisant pesticides et engrais. Un cyclone violent lui a fait prendre conscience qu’il était sur la mauvaise voie. Quand il a fallu reconstruire tout ce qui avait été détruit, il a décidé de revenir aux savoirs anciens de ses parents et grands-parents. Elevé à la Plaine-des-Grègues, dans les hauts de Saint-Joseph, il a baigné dans cette « culture de l’autonomie » des gramouns. Les techniques agricoles durables basées sur la reconstitution de la biodiversité étaient déjà présentes, il y a quelques décennies.

« ON PARLE AUJOURD’HUI DE PERMACULTURE MAIS JE N’AI FAIT QUE REPRODUIRE LE SYSTÈME DES ANCIENS.»
Max Fontaine

BERNARD GRONDIN

A la tête de la Fondation Emmaüs Réunion, Bernard Grondin a érigé un modèle économique basé sur l’économie de la collecte et du recyclage. L’objectif principal de son activité est de tendre la main à des hommes et des femmes, malmenés par la vie et de les réintégrer dans la société grâce à leur activité. Il fait ainsi revivre des valeurs de la Réunion lontan: la solidarité, l’entraide et la vie en communauté. Les anciens avaient également le souci d’éviter le gaspillage, non pas par mode, mais par nécessité: ils recyclaient les objets avec beaucoup d’ingéniosité.

«L’ACHAT D’UN OBJET À EMMAÜS, C’EST LA CONSOLIDATION D’UN HOMME DEBOUT.»
Bernard Grondin

ANAÏS CHARLES DOMINIQUE

Je m’appelle Anaïs Charles-Dominique et je suis la réalisatrice du film. J’ai été journaliste pendant une dizaine d’années en Afrique du Sud et à La Réunion, avant de me consacrer pleinement au documentaire, depuis 2012.

J’ai réalisé plusieurs documentaires (Prisonnier d’un mythe, 2009 ; L’Horizon Cassé, 2012 et Maloya, j’écris ton nom, 2015) et une série documentaire (La vie devant soi, 2013) qui portent sur des thèmes différents mais sont tous reliés par un questionnement sur l’identité et la culture réunionnaise actuelle.

Avec Le Bon Sens des Hommes (et la folie du monde), je m’intéresse aux pratiques traditionnelles créoles oubliées et parfois même stigmatisées qui reviennent aujourd’hui à l’ordre du jour parce qu’elles incarnent tout simplement le « bon sens » des anciens. Un retour à la sagesse salvateur dans notre monde devenu fou…

Utilisation des fonds

Notre film est presque terminé, il nous reste néanmoins à financer les étapes suivantes:
- Mixage son (3200 euros)
- Etalonnage Image (1000 euros)
- Sous-titrage en français pour une diffusion en métropole (800 euros)

Ce qui fait un total de 5000 euros.

132
Soutiens
5 656 €
Sur 5 000 €
Terminée

Ce projet a été un succès le 13/11/2017. Fin du projet le : 15/11/2017.

Pour 5 € et plus

6 soutiens

Remerciements personnalisés de la part de toute l'équipe

Merci, merci, merci !!

Pour 15 € et plus

63 soutiens

Télécharger le film

Lorsque, grâce à vos soutiens, nous aurons achevé le film, vous aurez le loisir de le télécharger et de le regarder en famille ou entre amis.

Pour 30 € et plus

9 soutiens

Peekaboo

En plus du film à télécharger, nous tenons à vous remercier en vous offrant un bon de 5 euros pour vous régaler chez Peekaboo, un café poussette alternatif de Sainte-Clotilde à l'ambiance sympatique et aux mets délicieux !

Seulement 11 disponibles

Pour 40 € et plus

10 soutiens

Naturalia

En plus de notre film à télécharger, nous prenons soin de vous en vous offrant un panier de produits 100% bio tout droit venus de Naturalia, nouveau magasin bio à la Réunion.

Non disponible

Pour 60 € et plus

8 soutiens

Les tisanes de William

Nous vous offrons un sachet de 200 grammes de tisane dépurative fraichement préparée par notre tisaneur et personnage du film, William. De quoi repartir sur de bonnes bases après avoir visionné notre film, que nous vous offrons à télécharger.

Seulement 2 disponibles

Pour 80 € et plus

7 soutiens

Prenons l'air !

Quelle généreuse contribution ! En plus de notre film à télécharger, pour vous remercier, nous vous proposons de partir à l'aventure pour une promenade en forêt haute en couleur avec notre heureux tisaneur, William. Ce spécialiste des plantes vous fera bénéficier de son savoir et de sa bonne humeur débordante.

Seulement 33 disponibles

Pour 90 € et plus

0 soutien

Piknik partage

Merci pour cette contribution ! Pour vous remercier, nous vous offrons notre film à télécharger, et vous invitons à partager un pic-nique convivial avec l'équipe du film.

Seulement 15 disponibles

Pour 100 € et plus

12 soutiens

Avant-première

Merci beaucoup !! En plus du film à télécharger, nous souhaitons vous inviter personnellement, et une personne de votre choix, pour une future soirée de projection.

Seulement 8 disponibles

Pour 200 € et plus

6 soutiens

Votre nom au générique

C'est grâce à vous que notre film existe ! C'est pourquoi votre nom sera inscrit au générique du film que vous pourrez regarder, accompagné de la personne de votre choix, sur grand écran lors d'une future projection. Nous vous offrons aussi notre film à télécharger directement sur votre ordinnateur.

Seulement 14 disponibles

11 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

Merci aux Contributeurs